[COVID-19] – Le nouveau protocole COVID19 du 30/08 en synthèse

Le dernier protocole sanitaire national pour la lutte contre la pandémie du Covid19 applicable depuis le 1er septembre 2020, prévoit la désignation au sein de l’entreprise d’un « référent COVID19 ». La mise en place de ce référent doit contribuer à limiter l’impact de la diffusion du virus dans les entreprises et sécuriser la sécurité et la santé des collaborateurs.

Quelles sont les responsabilités du référent COVID19 ?

La mission générale du référent COVID19 est de participer à la définition des mesures de prévention dans l’entreprise en cohérence avec les dispositions nationales. Il s’assure également de la mise en œuvre des consignes de sécurité dans l’entreprise liées à la pandémie.

Voici, les missions que le référent COVID19 doit couvrir :

-Il met en place toutes les informations nécessaires pour faire respecter les consignes : réunions d’information, mail, marqueurs au sol, affichages. Il s’assure notamment que les consignes soient bien comprises aussi auprès des salariés temporaires ;

-Il participe à la définition et à la mise à jour du DUER et du plan d’actions en tenant compte du risque spécifique Covid-19;

-Il prend en charge la gestion des EPI (équipement de protection individuel, le masque, par exemple) : il aide au choix et donne les consignes et/ou rédige les modes opératoires pour leur utiliser, suit les commandes, s’assure de la présence de stock disponibles ;

-Il définit et/ou suit les consignes de nettoyage et désinfection

-Suit les informations en lien avec l’évolution du COVID19

-S’assure de la mise en oeuvre des procédures de sécurité dans l’entreprise en lien avec la gestion du COVID19

 

Qui peut être désigné référent Covid19 ?  Quelle organisation mettre en oeuvre ?

La désignation du référent COVID19 se fera selon la structure de l’entreprise.

Dans les grandes entreprises, le référent COVID19 pourra se situer au niveau des Directions qualité/ QSE/organisation ou RH. Pour les groupes, l’enjeu principale réside dans la bonne allocation des missions entre les équipes centrales et locales. Il sera également essentiel que le référent puisse travailler en s’appuyant sur les fonctions et responsabilités déjà existantes. Dans certains cas, le référent COVID19 ne pourra pas exercer en même temps les missions de communication, de surveillance, d’alerte et des missions de contrôle.

Dans les TPE-PME ce rôle pourra être pris en charge par le dirigeant. Dans les cabinets médicaux organisés selon la démarche qualité ISO 9001 (par exemple, les cabinets médicaux adhérents à l’Association N.O.S.O[1]), ces missions peuvent être en partie déléguées au responsable/ correspondant qualité ISO 9001.

Dans tous les cas, le chef d’entreprise et/ou représentant légal doit s’assurer que la personne désignée en qualité de référent dispose des informations et des connaissances nécessaires (des règles d’hygiène en place, du DUERP, protocole sanitaire national…). Le référent Covid19 devra connaître et maîtriser les protocoles sanitaires de votre entreprise, être exemplaire dans le respect des gestes barrières, et selon l’organisation de la structure, avoir autorité pour faire appliquer les mesures de prévention au sein de la structure.

Pour toute information ou conseil organisationnel sur la mise en place du référent COVID19, INDEO Consulting est à votre disposition, contactez-nous !

Pour plus d’informations sur le dernier protocole sanitaire (du 31 Août 2020), se référer à l’article INDEO Consulting en cliquant ici. 

 

[1] www.noso.org/DPC/

 

Ilena QUIETE

Ilena QUIETE
Dirigeante d'INDEO Consulting. Consultante, formatrice, auditrice et conférencière

Partagez cette information

facebook twiter linkedin